Print Friendly, PDF & Email

La loi “Avenir professionnel” a prévu que des abondements et majorations puissent être versés par les employeurs sur les CPF des salariés. Notamment, des abondements correctifs, supplémentaires prévus dans des accords d'entreprise…

Ma Caisse de dépôts et consignations élargit la plateforme à des abondements qui Actuellement, les entreprises peuvent également abonder le CPF avec des sommes qui seront fléchées vers des projets de formations propres aux besoins des entreprises et de leurs salariés.

Dotation activeLes entreprises ont la possibilité d'effectuer une dotation “active” depuis le 3 septembre 2020, il est à signaler qu'elle ne permet pas de remboursement ou de flécher l’argent vers un parcours précis de formation du salarié. A fin décembre 2020, environ 1 800 entreprises avaient utilisé ce dispositif pour 4 400 bénéficiaires et un montant total de dotation qui avoisine 10 millions d’euros.

Quatre typologies de dotation : Dotation volontaire : pour participer au financement d’un projet de formation ou augmenter le « budget formation » des salariés pour les inciter à se former. Droits supplémentaires : pour mettre en œuvre un accord collectif prévoyant une alimentation plus favorable. Droits correctifs : pour verser les 3 000€ de droits correctifs liés aux entretiens professionnels. Cette obligation est applicable

Poursuivre la lecture de l'article sur le site d'origine →

LIRE  Devenir un Hacker de la vente