Print Friendly, PDF & Email

Un des syndicats de mon entreprise me sollicite afin que je mette en place un local dédié à l’allaitement. Quelles sont mes obligations en la matière ? Le syndicat peut-il me contraindre à une telle installation ?

Allaitement : les dispositions prévues par le Code du travail

Sachez que, pendant une année à compter du jour de la naissance, votre salariée qui allaite son enfant dispose, à cet effet, d'une heure par jour durant les heures de travail (Code du travail, art. L. 1225-30). Elle a même la possibilité d’allaiter son enfant dans l’établissement. L'heure dont dispose la salariée pour allaiter son enfant est répartie en deux périodes de trente minutes, l'une pendant le travail du matin, l'autre pendant l'après-midi.

La période où le travail est arrêté pour l'allaitement est déterminée par accord entre la salariée et l'employeur. A défaut d'accord, cette période est placée au milieu de chaque demi-journée de travail.

De surcroît, ayez à l’esprit que tout employeur employant plus de 100 salariées peut être mis en demeure d'installer dans son établissement ou à proximité des locaux dédiés à l'allaitement (Code du travail, art. L. 1225-32)…

Poursuivre la lecture de l'article sur le site d'origine →

LIRE  Le 9 octobre 2020 Pour les entreprises de 50 salariés et plus, des financements dédiés