Print Friendly, PDF & Email

En présence de Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, Elisabeth Borne, ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion, Emmanuelle Wargon, ministre déléguée auprès de la ministre de la Transition écologique, chargée du Logement, et d’Alain Griset, ministre délégué auprès du ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, chargé des Petites et Moyennes Entreprises, les fédérations professionnelles du secteur du bâtiment et des travaux publics ont pris des engagements forts pour l’emploi et la formation professionnelle pour le succès de France relance.

1. France Relance apporte un soutien direct au secteur du BTP

Près de 10 milliards d’euros financés par l’État viendront soutenir l’activité du secteur du BTP. Une part importante du plan de relance, 6,7 milliards d’euros est consacrée à la rénovation énergétique des bâtiments publics et privés pour réduire sensiblement les émissions de CO2, le bâtiment étant à l’origine d’un quart des émissions.
À cela s’ajouteront les cofinancements publics ou privés, et les autres mesures de France Relance soutenant le secteur des travaux publics, comme le plan d’investissement du Ségur de la Santé, l’accélération de certains projets d’infrastructures ou l’aide à la relance de la construction durable qui…

Poursuivre la lecture de l'article sur le site d'origine →

LIRE  Perfectionner ses techniques de vente avec le SPIN Selling