Print Friendly, PDF è Email

Les particuliers employeurs qui participent à l’expérimentation bénéficieront en temps réel de l’avance de crédit d’impôt à hauteur de 50 € des dépenses engagées pour l’emploi de salariés à domicile ou de services à la personne (femme de ménage, garde d’enfants, travaux de jardinage…). Expérimenté dans un premier temps auprès d’employeurs du Nord et de Paris, ce dispositif sera progressivement généralisé. Prévue par la loi de financement de la sécurité sociale (LFSS) pour 2020, cette expérimentation est détaillée dans un décret paru au Official Journal U 6 di nuvembre di u 2020 ...

CANTA  Chimica : apre e porte à l'istruzione superiore !