Print Friendly, PDF eta posta elektronikoa

A l’occasion de la remise du rapport sur la VAE réalisé par Claire Khecha, Yanic Soubien et David Rivoire, le ministre de l’Education Nationale, de la Jeunesse et des Sports, la ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion, la ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, ainsi que la ministre déléguée chargée de l’Autonomie, ont dressé un bilan de l’expérimentation dans le secteur du grand âge, qui avait débuté en 2021, et annoncé le financement à hauteur de 15 millions d’euros d’une nouvelle expérimentation.

Sortu eta hogei urtera, VAE sistema erreformatu beharra

Créée en 2002, la VAE porte l’ambition de valoriser et reconnaître les compétences acquises au cours de la vie. En permettant l’obtention d’un titre, d’un diplôme ou d’une certification, sans passer par une formation « académique », il s’agit d’affirmer que tout n’est pas joué à l’issue de sa formation initiale, mais que l’on apprend, que l’on se professionnalise, que l’on acquière des compétences tout au long de sa vie.

Dans un contexte de relance de l’économie, la VAE joue un rôle essentiel de reconnaissance des compétences acquises pour accéder à l’emploi, progresser dans sa carrière ou évoluer

READ  France Relance-rekin, ANSSIk nazioko zibersegurtasuna indartzen laguntzen du