Print Friendly, PDF & Email

Présenté début septembre 2020 par le Premier ministre, Jean Castex, le plan de relance a pour ligne directrice de transformer la crise en opportunité « en investissant prioritairement dans les domaines… qui créeront les emplois de demain».

Ce qui veut dire investir dans la formation professionnelle pour permettre aux actifs et aux employeurs d’acquérir et de disposer des compétences adéquates, en fonction de l’évolution attendue du marché du travail. Dans ce cadre, le plan de relance a prévu de mobiliser une enveloppe globale de 360 millions d’euros pour soutenir la digitalisation de l’appareil de formation, créer de nouveaux contenus pédagogiques et accompagner la montée en gamme de la FOAD (Formation ouverte et à distance).

Un déficit d’offre

Le coup d’arrêt brutal imposé à l’activité des organismes…

Poursuivre la lecture de l'article sur le site d'origine →

LIRE  Les fondements de la gestion de projet : Les acteurs