Cela fait quelque temps déjà que les choses vont mal dans le monde, les évènements et l’actualité ont des retombées sur l’économie un peu partout, c’est d’ailleurs pour ça que la question du pouvoir d’achat revient sans cesse sur le tapis.

Pour une fois, nous n’allons pas parler des généralités du sujet, mais l’aborder par rapport à un point de vue particulier, celui du pouvoir d’achat d’un fonctionnaire.

Puisque dans cet article, nous allons essayer de comprendre où en est le pouvoir d’achat du fonctionnaire en France aujourd’hui, une situation qui nécessite tout de même que l’on s’attarde dessus.

Ce qu’il faut savoir au sujet du pouvoir d’achat du fonctionnaire

Le fonctionnaire est cette personne qui occupe un poste de travail au sein d’une administration dite publique.

Et si nous nous intéressons aujourd’hui au pouvoir d’achat du fonctionnaire, c’est parce que le rôle de ce dernier, est justement de remplir une tâche pour le service public, raison pour laquelle son salaire doit impérativement lui permettre de vivre sans manquer de rien.

Qu’est-ce que le pouvoir d’achat du fonctionnaire ?

Le pouvoir d’achat d’un fonctionnaire est l’efficacité de son salaire à lui assurer un certain niveau de vie sur le plan économique.

LIRE  Comment se fait l'augmentation du pouvoir d'achat ?

Il s’agit en effet de la capacité du salaire d’un mois, à acheter ce qu’il faut de produits et de services, pour permettre au fonctionnaire de vivre de manière décente, en lui donnant accès à des choses telles que :

  • la nourriture ;
  • les soins ;
  • les vêtements ;
  • mais aussi profiter de l’eau du robinet, du gaz, de l’électricité ;
  • enfin, de pouvoir vivre sans pour autant s’endetter.

Pourquoi s’intéresser au pouvoir d’achat d’un fonctionnaire ?

Bien que l’intérêt pour le pouvoir d’achat d’un fonctionnaire ne doit pas dépasser celui des autres citoyens, il ne faut jamais oublier le contexte dans lequel se trouve un fonctionnaire :

  • il a un travail qui relève de la fonction publique ;
  • il doit donc se vouer à son travail à 100 % :
  • il ne peut pas chercher à gagner plus d’argent pour joindre les deux bouts.

Pour vous dire les choses d’une façon plus simple, le pourvoir d’achat d’un fonctionnaire ne doit pas le pousser à des pratiques plus au moins douteuses ou illégales, voilà pourquoi il faut s’intéresser à ce pouvoir d’achat plus qu’à un autre.

Où en est le pouvoir d’achat du fonctionnaire en cette fin de 2022 ?

Avec ce qui se passe dans le monde aujourd’hui, même le pouvoir d’achat du fonctionnaire n’échappe pas aux retombées néfastes des évènements, entre toutes ces choses qui coûtent de plus en plus cher, à savoir :

  • le gaz ;
  • les fruits et légumes bios ;
  • l’essence ;
  • certaines denrées alimentaires.

Le pouvoir d’achat d’un fonctionnaire, ne lui permet plus vraiment de vivre correctement, ni de s’approvisionner régulièrement de ce dont il a besoin, d’ailleurs, certains foyers sont obligés de faire la chasse aux coupons de réduction, alors que d’autres, ont fait le choix de se passer de certains produits tels que la viande ou le poisson.

LIRE  Comment créer son propre emploi et devenir indépendant ?

Pouvoir d’achat du fonctionnaire : prévoir une aide de l’État devient nécessaire

Prévoir une aide financière venant directement de l’État pour éviter la baisse du pouvoir d’achat du fonctionnaire, est une initiative à envisager, et pas que pour le pouvoir d’achat du fonctionnaire, puisque n’importe qui devrait avoir droit à une telle aide.

Mais dans un premier temps, le fonctionnaire pourra bénéficier d’aide visant à alléger le poids des charges financières, mais aussi à rendre certains produits et services un peu plus accessibles.

Pouvoir d’achat du fonctionnaire : une revalorisation des salaires est primordiale

L’expression de la revalorisation des salaires revient sans cesse quand il est question du pouvoir d’achat.

Il s’agit là en effet, d’une autre façon de remédier au problème de la baisse du pouvoir d’achat du fonctionnaire, et ce, en actualisant le salaire du fonctionnaire, en le rendant plus adéquat avec les tarifs des différents produits, ou ce que les spécialistes appellent : le coût de la vie.

Cependant, cette revalorisation des salaires ne doit pas être une démarche individuelle, grâce à laquelle chaque fonctionnaire introduit une demande d’augmentation, non, elle doit au fait se concrétiser par le biais d’un projet visant tous les fonctionnaires de la France, et selon un processus plus ou moins simple.