Imprimir amigável, PDF e e-mail

Mis en place pour éviter les licenciements résultant de la baisse d’activité liée à l’épidémie du Covid-19, le dispositif d’activité partielle est prolongé dans les mêmes conditions pour les entreprises soumises à des restrictions sanitaires ou ayant subi une forte baisse de chiffre d’affaires. Les salariés de ces entreprises continuent de percevoir une indemnité égale à 84 % du salaire net jusqu’au 28 février 2022. Deux décrets parus au Jornal Oficial le 29 janvier 2022 prolongent les taux d’allocation versée aux entreprises et aux salariés.

LEIA  Contratos de aprendizagem: O nível de apoio não cairá no início do ano letivo de 2021