Print Friendly, PDF & Email

Vous êtes salarié et êtes reconnus inapte ? Votre employeur a l'obligation de rechercher une solution de reclassement professionnel afin d'éviter le licenciement. Vous avez toutefois la possibilité de refuser le reclassement proposé par votre employeur. Explications.

Qu'est-ce que le reclassement ?

Si vous êtes déclaré inapte par le médecin du travail à reprendre votre emploi, votre employeur doit vous proposer un autre emploi adapté à vos capacités. Le reclassement peut être proposé dans l'entreprise ou dans les autres entreprises du groupe dont l'entreprise fait partie, uniquement en France. En savoir plus sur le reclassement.

Est-il possible de refuser le reclassement proposé par mon employeur ?

Vous n'avez aucune obligation d'accepter le reclassement. Vous pouvez le refuser sans avoir à vous justifier. Ce refus ne constitue en aucun cas une faute.

Quelles sont les conséquences de mon refus ?

Votre refus de reclassement peut conduire votre employeur à vous proposer de nouvelles possibilités de reclassement ou à vous licencier pour inaptitude.

Votre refus peut être jugé abusif ou légitime :

Le refus est abusif si la proposition de reclassement est adaptée à votre situation et comparable à l'emploi que vous occupiez précédemment. Le refus systématique de toutes les propositions

LIRE  Exercer son esprit critique : données et raisonnements fallacieux