Sita Friendly, PDF & Email

Ni ipari ikẹkọ yii, iwọ yoo ni anfani lati:

  • Ṣe akopọ awọn ipilẹ ti ajesara
  • Définir les étapes cliniques nécessaires au développement d’un vaccin
  • Ṣe apejuwe awọn ajesara ti o ku lati ṣe imuse
  • Discuter des moyens d’améliorer la couverture vaccinale
  • Ṣe alaye awọn italaya iwaju ti ajesara

Apejuwe

Awọn ajesara wa laarin awọn ilowosi ilera ti gbogbo eniyan ti o munadoko julọ ti o wa lọwọlọwọ. A ti pa aarun kekere kuro ati pe poliomyelitis ti fẹrẹ parẹ kuro ni agbaye ọpẹ si awọn ipolongo ajesara agbaye. Pupọ julọ awọn akoran ọlọjẹ ati kokoro arun ti o kan awọn ọmọde ni aṣa ti dinku pupọ ọpẹ si awọn eto ajẹsara orilẹ-ede ni awọn orilẹ-ede to ti dagbasoke.
Associés aux antibiotiques et à l’eau potable, les vaccins ont augmenté l’espérance de vie dans les pays à revenu élevé et à faible revenu en éliminant de nombreuses maladies qui ont tué des millions de personnes. On estime que les vaccins auront évité environ 25 millions de décès sur 10 ans de 2010 à 2020, ce qui équivaut à cinq vies sauvées par minute. En termes de rentabilité, on estime que 1 $ investi dans la vaccination se traduit par une économie de 10 à 44 $ en…

Tesiwaju kika nkan naa lori aaye atilẹba →

ka  Ibewo ti Elisabeth Borne si Amiens