Print Friendly, PDF & Email

Apprendre le chinois utile, cela veut dire quoi ? Quand je dis chinois utile, je parle de phrases et de mots indispensables. Ceux qui vous permettent de vous débrouiller en chinois. Rien ne vous empêche par la suite. De vous lancer dans l’apprentissage de la calligraphie chinoise. Puis poursuivre, avec les 400 syllabes du Pinyin. Mais si votre objectif est de pouvoir échanger quelques paroles avec un client. Pourquoi pas l’inviter à boire un café s’il est en visite en France. Alors dans ces conditions ne perdez pas de temps. Miser tout sur l’immersion audio. C’est la seule méthode qui vous permettra d’être crédible à très court terme. Vous serez vous-même stupéfait par les résultats obtenus. Donc je vous laisse imaginer la réaction de vos collègues.

Apprendre le chinois, impossible ?

Pas du tout. Toutes les règles que vous connaissez et avez du mal à retenir. Comme la conjugaison des verbes et leurs différentes déclinaisons. Ou bien également les accords de genre et de nombres. Tout cela n’existe pas en chinois. Une fois que vous maîtrisez la forme d’un mot. Vous n’avez plus de questions à vous poser. Sa forme restera toujours là même. Aucune exception à la règle. Mais bien sûr une langue sans toutes ces complications. C’est trop beau pour être vrai. Alors où est le casse-tête chinois ? Je dirais 20 % dans la prononciation et 80 % dans l’écriture.

Spécificité de l’écriture chinoise

Pour ce qui est de la prononciation. Vous avez une bonne vingtaine de sons qui n’existe pas en français. Mais le problème peut être résolu assez rapidement. Par contre pour la lecture et l’écriture. On parle en général, et ce dans l’étude des bases de n’importe quelle langue. De la mémorisation des 1000 mots les plus courants. Cela veut dire pour ce qui est du chinois. Retenir et apprendre à tracer chacun de ses caractères. IL n’est pas rare qu’après deux, voire trois ans. Certains n’obtiennent aucun résultat. Je vous conseille donc si vous n’avez pas le temps pour tout cela. De passer directement à la vidéo au bas de l’article. Pour continuer ensuite avec les séries chinoises sous-titrées en français. Quand vous aurez atteint un niveau satisfaisant à l’oral. À ce moment-là vous pourrez vous occuper du reste.

LIRE  Le guide des meilleures ressources pour apprendre le français

Ressources gratuites pour apprendre le chinois

Au risque de me répéter. Dans le monde professionnel, vos talents de calligraphe intéresseront probablement personne. Assurez-vous d’abord d’avoir un bagage suffisant à l’oral. Avant de vous noyer dans des apprentissages chronophages. Voici des ressources gratuites pour vous aider dans ce sens.

Anki, Chinesseskill

Vous avez là deux applications gratuites qui vous permettront d’assimiler du vocabulaire chinois par le jeu et la répétition.

Chine-nouvelle.com

Ce site est le site par excellence pour l’apprentissage du chinois mandarin. Toutes les ressources, informations et outils y sont réunis. IL s’agit d’une plateforme très connue. Un passage quasiment indispensable pour du contenu gratuit de qualité.

ArchChinese

Une liste de 9000 caractères chinois accompagnés de leur prononciation. Ainsi que de nombreux exemples en contexte. (ANGLAIS)

Apprendre le chinois, c’est facile !

Plus de 90 courtes vidéos sur tous les aspects de l’apprentissage du chinois. Grammaire, prononciation et vocabulaire.

La Chine, Le Chinois

La chaine YouTube d’un passionné de langue asiatique. Le contenu est principalement centré sur le chinois. Mais on trouve aussi du japonais. Autour de 30 000 abonnées suivent ces vidéos. Autant dire qu’elles sont très intéressantes pour tout débutant.

YOYO — sélection de séries chinoises

Des centaines et des centaines d’heures de vidéos avec sous-titrage professionnel. Pour une immersion quotidienne en Chine sans avoir à vous déplacer.