Print Friendly, PDF & Email

 

Le Conseil en évolution professionnelle est une sorte d’aide proposée à toutes les personnes actives désirant avoir les idées claires sur leur situation professionnelle. Ce sont des organismes habilités qui gèrent ce dispositif. Au cours de séances, en dehors de votre temps de travail, avec un conseiller-référant. Vous pourrez définir un nouveau projet professionnel et bénéficier de conseils pour le mettre en œuvre. C’est l’opportunité pour vous de faire des choix éclairés grâce aux conseils d’un professionnel. Tout cela gratuitement.

Conseil en évolution professionnelle : le document de synthèse

Le Conseil en évolution professionnelle s’appuie notamment sur un entretien individuel, c’est-à-dire personnalisé. Vous accéderez donc à des conseils et guides pratiques vous permettant d’élaborer et réaliser un projet professionnel réaliste. Baser sur vos compétences et votre expérience.

L’entretien effectué doit toujours aboutir à l’élaboration d’un document de synthèse. Celui-ci joue un rôle très important sur le succès de l’accompagnement. Il sert même de point de référence dans tout le parcours grâce aux informations essentielles qu’il contient.

Ainsi, ce document représente une stratégie à mettre en œuvre qui se décline en différentes formes, entre autres, la possibilité d’accéder à une formation éligible au CPF (Compte personnel de formation). Notez que tous les bénéficiaires CEP peuvent disposer de ce compte. Cela permet même d’accéder facilement et avantageusement à un conseil en évolution professionnelle. Ces deux dispositifs sont en effet complémentaires, notamment pour les salariés et les agents publics.

Le déroulement d’un accompagnement CEP

Le déroulement d’un coaching en conseil en évolution professionnelle varie d’un sujet encadré à un autre. L’accompagnateur doit par conséquent avant tout tâcher de mieux vous connaitre : votre identité, votre travail, votre niveau intellectuel, votre statut social, vos habitudes, vos différentes expériences.

LIRE  Conseils pour ouvrir un compte en banque en France

En effet, chaque bénéficiaire a son parcours professionnel et donc un accompagnement qui lui est spécifique. Le conseiller-référant, comme son nom l’indique, ne doit en aucun vous imposer son avis. Il doit simplement vous guider et vous conseiller. Vous aidez à définir un projet professionnel sérieux. Cela doit aboutir à une évolution concrète. Pour y arriver, le coach met en œuvre toutes les ressources disponibles, entre autres, ses propres expériences.

Enfin, lors d’un accompagnement CEP, le conseiller a pour tâche de valider avec vous le choix d’une formation, si nécessaire. Il vous aidera également à établir un budget adapté à votre nouveau défi. Et vous indiquera vos droits dans la réalisation de votre projet.

Le but est de vous emmener vers le succès. Les deux parties, c’est-à-dire, le conseiller et le sujet accompagné, doivent fixer des objectifs précis et mesurables.

 Qui peut bénéficier du conseil en évolution professionnelle ?

Le conseil en évolution professionnelle est destiné à toute personne active, à savoir les agents du secteur public, les employés du secteur privé, les travailleurs indépendants, les artisans et les demandeurs d’emploi.

Les personnes qui exercent une profession libérale, les jeunes sortant d’une école avec ou sans diplôme. Les autoentrepreneurs sont également concernés. Pour accéder à ce type d’accompagnement, il suffit d’en faire la demande.

Si vous êtes encore étudiant mais que vous travaillez déjà. Le conseil en évolution professionnelle vous permet d’intégrer progressivement le monde du travail tout en continuant à vous perfectionner dans votre secteur d’activité. C'est la même chose pour les personnes retraitées voulant se lancer dans l’entrepreneuriat par exemple.

LIRE  Le point sur la Reconversion ou promotion par alternance (Pro-A).

En effet, un CEP constitue un dispositif personnalisé et gratuit auquel les personnes en activité ou sans emploi peuvent accéder. Il est offert par des professionnels expérimentés dont l’accompagnement se déroule en toute confidentialité. Les conseils proposés restent bien entendu secrets. Il en va de même pour toutes les informations personnelles concernant le bénéficiaire.

Quels sont les organismes CEP habilités

Tous les bénéficiaires du conseil en évolution professionnelle n’ont pas la même situation. Ils doivent s’adresser à un organisme CEP habilité, et ce, selon leurs cas respectifs.

Les organismes autorisés à donner ce genre de service professionnel sont le Cap emploi, pour toutes les personnes handicapées, la Mission locale, le Pôle emploi et l’Association pour l’emploi des cadres ou Apec.

À noter qu’un salarié a le droit de bénéficier d’un conseil en évolution professionnelle sans demander l’autorisation de son employeur. Il n’a qu’à prendre rendez-vous avec un conseiller, de préférence avec celui de l’Apec s’il occupe un poste de cadre dans l’entreprise pour laquelle il travaille.

Pour les simples employés, qui ne sont pas cadres, ils peuvent s’adresser aux conseillers professionnels de Commissions paritaires interprofessionnelles régionales ou CPIR.

Enfin, les employeurs se doivent d’informer leurs employés de la possibilité de bénéficier d’un conseil en évolution professionnelle. Ils peuvent le faire à tout moment (lors d’un entretien d’embauche ou pendant les réunions périodiques ou extraordinaires…).

Les contextes dans lesquels le recours à un CEP vous sera très utile

Il est nécessaire de recourir à un conseil en évolution professionnelle dans certains contextes précis. Vous traversez une période de transition professionnelle. Vous souhaitez anticiper une mobilité professionnelle ou une éventuelle mutation de services. Vous pensez à la création ou à la reprise d’une entreprise.

LIRE  Système de santé français : protections, coûts, prise en charge

Ces circonstances constituent des moments délicats. Les conseils et l’aide d’un professionnel ne peuvent être que bénéfiques. Et vous éviteront beaucoup de problèmes auxquels vous n’auriez pas songé.