Print Friendly, PDF & Email

Le dépassement de ses peurs

Dépasser ses peurs, une possibilité à laquelle vous ne croyez plus ? Et si je vous disais que ça peut devenir… un élément moteur ?

La peur, cette émotion qui peut vous figer, mais qui pourtant, existe pour vous protéger et vous stimuler…

Imaginez ; vous vous trouvez dans une situation dangereuse et cette peur survient petit à petit, il est temps d’agir n’est-ce pas ? Posez-vous la question : c’est peut-être le signal de vous sauver ? Celle-ci, peut également être un moyen pour vous de ressentir, d’avancer et de réagir.

La peur de l’échec, mais aussi celle de prendre un avion, d’entreprendre de rater son bus, de se faire quitter… autant de différentes situations, mais constamment cette même émotion. Vous l’assimilez à un élément négatif, fort heureusement, elle peut également nous donner ce petit coup de pouce et renverser le cours de notre vie lors d’un projet ou d’une décision à prendre.

Ne croyez pas que les chefs d’entreprise qui réussissent ne la ressentent pas. Ils l’ont forcément enduré dans leur parcours de création de leur société avec la prise de risque que cela implique. La finalité ? Ils ont pris l’initiative d’aller au bout de leurs projets.

La première étape c’est de commencer par la comprendre pour mieux l’accepter.

Apprenez à dépasser vos peurs dès aujourd’hui grâce à cette vidéo de 2 min. Ne soyez plus  paralysé et transformez votre peur en moteur pour vous stimuler.

Dans cette vidéo vous trouverez des astuces et conseils qui vous aideront à vous dépasser et à libérer votre potentiel…, et tout ça, en seulement 5 points :

LIRE  Savoir prendre les bonnes décisions

    1) Moyen de mesure : vous pouvez avoir peur de réussir autant que d’avoir peur de l’échec… Écoutez la peur que vous ressentez et évaluez son niveau.

    2) Signal d’agir : la peur comme signal d’action ?

    3) Parade : la préparation, un élément qui vous donnera confiance et qui atténuera votre peur.

    4) Relativiser : êtes-vous en train de jouer votre vie ? Ou celles de vos enfants ? Prenez le temps d’y penser.

    5) Visualisé : imaginez votre échec est facile, mais imaginez votre réussite l’est encore plus !

Ne soyez plus inquiet, transformez vos angoisses et libérez-vous.