À la MAIF, l’Humanisme, la démocratie et la solidarité sont au cœur du modèle mutualiste. En effet, toutes ces valeurs sont portées par les engagements sociétaires de cette mutuelle, des administrateurs et mandataires, des salariés, et même des élus à l’assemblée générale. La démarche RSE de la MAIF est portée par l’ensemble des métiers de l’entreprise. Mais alors, comment fonctionne la gestion sociétaire à la MAIF ?

Qu’est-ce que la MAIF ?

La MAIF a été créée en 1934 en plein milieu d’une France tourmentée par des scandales financiers et des crises sociales. Celle-ci est simplement née lorsque les instituteurs ont décidé d’inventer une mutuelle indépendante des sociétés capitalistes qui pompaient leur argent sans qu’ils ne gagnent rien en retour. Cette mutuelle fut nommée la “Mutuelle d’assurance automobile des instituteurs de France”. À sa création, elle comptait déjà un peu plus de 300 adhérents dont 13 étaient des femmes. Cette assurance mutualiste a décidé de se centrer et de prendre pour seul et unique principe l’être humain. Ainsi, chaque sociétaire y est assureur et assuré en même temps. C’est ce qui a fait qu’elle propose un modèle de mutuelle complètement différent de ceux existants, ainsi, la confiance et l’humanitaire ont fait que la MAIF soit aussi performante aujourd’hui.

De nos jours, les principes de la MAIF n’ont pas changé, ils se sont améliorés et développés davantage, de sorte à ne pas oublier une quelconque catégorie de personnes dans la société.

37.50 % des parts dans l’instance de direction est porté par des femmes, et 41.67 % des parts au conseil d’administration est représenté par des femmes. Ces chiffres ne sont malheureusement pas retrouvés aussi souvent au sein des autres entreprises. La MAIF prouve ainsi son intégrité.

LIRE  Comment créer son propre emploi et devenir indépendant ?

Fonctionnement et gestion sociétaire MAIF

À la MAIF, il n’y a pas de politique d’actionnaires, l’entreprise agit au seul bénéfice de ses sociétaires. Ainsi, elle donne aux plus investis un rôle prédominant, le comportement et l’engagement de tous les sociétaires conduit à une excellente entente au sein du groupe de travail. Les militants MAIF sont en permanence actifs dans toutes les régions de la France, ceux-ci sont en contact direct avec les sociétaires, ce qui facilite grandement les tâches à réaliser. Leur engagement s’exerce en complémentarité parfaite avec les salariés, ayant une même optique et les mêmes ambitions au service des sociétaires.

Dans le but de mettre en avant les principes de la RSE (responsabilité sociétale de l’entreprise) qui sont chers à la MAIF, les employés ont compris qu’il fallait d’abord les appliquer à eux-mêmes. C’est justement pour cette raison que la MAIF s’est engagée à intégrer les principes de la RSE dans toutes les activités nécessaires au bon fonctionnement de son entreprise :

  • politique environnementale,
  • rémunération des dirigeants ou politique d’achat,
  • politique sociale.

La MAIF possède des objectifs environnementaux globaux engagés. Elle veille à minimiser au maximum les impacts qui découlent de l’ensemble de ses activités, tout en soutenant des initiatives de sensibilisation au sein de la société. Mais aussi, en faisant profiter et en accompagnant l’ensemble de ses sociétaires engagés avec des offres et des services innovants au service du développement durable et de l’environnement. La mutuelle MAIF s’est engagée pour le sport, l’éducation et la culture à travers le soutien de plusieurs initiatives. À titre d’exemple, l’assureur se permet d’accompagner des collégiens dans leur formation aux premiers secours.

LIRE  Bien comprendre les déclarations fiscales

Les assureurs accompagnent aussi les organisateurs et les dirigeants de l’UNSS, sans oublier les arbitres. Ainsi, pour la MAIF, il est important de valoriser toutes les disciplines qui aideraient tout un chacun à s’épanouir dans la vie et à en oublier le stress quotidien.

Une politique de gouvernance démocratique

Au sein de la MAIF, les sociétaires élisent leurs délégués eux-mêmes, qui à leur tour élisent les membres du conseil d’administration. Le président est quant à lui choisi parmi les membres de ce conseil. Le directeur général met en œuvre la stratégie que doit suivre l’entreprise. Ainsi, la MAIF se définit comme étant une organisation démocratique, qui garantit une connaissance bien profonde des intérêts de l’entreprise. Ainsi, nous arrivons à la fin de nos éclaircissements au sujet de la politique d’organisation des sociétaires à la MAIF.