Si vous êtes un investisseur ou un entrepreneur qui a l’habitude de collaborer avec les banques et profiter de leurs services, sachez qu’il existe un autre type d’institutions financières qui vous permettent d’accéder aux mêmes privilèges, mais avec des taux réduits. Ces dernières sont appelées : banques sociétaires.

Découvrez, dans cet article, tout ce que vous devez savoir sur ce genre de banques. Que veut dire une banque sociétaire ? Quels sont les avantages de devenir client sociétaire ? Comment devenir sociétaire dans une banque ?

Que veut dire une banque sociétaire ?

Comme nous le savons tous, une banque est un établissement financier à but lucratif qui a pour objectif de préserver et de fructifier votre épargne. Cela dit, comme tous les établissements lucratifs, la banque possède ses propres projets qui lui permettent d’évoluer. Seulement, pour maintenir le cap et mener ses projets jusqu’au bout, la banque a besoin d’un financement extérieur. Et c’est là qu’intervient le principe d’une banque sociétaire.

Un établissement financier sociétaire est, avant tout, une banque mutualiste ou coopérative. Celle-ci permet au client d’intervenir dans son capital en achetant des parts. Chaque client détenteur de parts est appelé sociétaire. En France, par exemple, vous pouvez trouver plusieurs banques sociétaires.

LIRE  Apprendre à vérifier sa fiche de paie ligne par ligne

Comment reconnaître une banque sociétaire ?

Vous pouvez reconnaître une banque sociétaire par :

  • son capital ;
  • la présence des agences.

En fait, les banques sociétaires sont, avant tout, un établissement classique. En d’autres termes, une banque réseau. Pourquoi ? Eh bien, imaginez que vous achetez des parts d’une banque particulière, vous deviendrez légitimement un sociétaire ou un associé de l’établissement. Donc, techniquement, vous devez être proche de votre banque, directement ou via ses agences, et ce, afin que vous puissiez profiter des différents droits qui vous seront attribués en tant que sociétaire.

Quels sont les avantages de devenir client sociétaire ?

Acheter des parts du capital de la banque et devenir sociétaire ont plusieurs avantages, parmi ces derniers, on trouve :

Participer aux projets de la banque

Devenir sociétaire d’une banque est similaire au statut d’associé d’une entreprise. En effet, le titre de sociétaire offre la possibilité à son détenteur de participer aux projets de la banque. Il a donc le droit au vote à l’assemblée générale, en présence des différents membres actifs de la banque, notamment d’autres sociétaires. Évidemment, plus les parts sont importantes, plus la voix du sociétaire compte à l’assemblée générale.

Profiter des réductions sur tous les services de la banque

Un sociétaire est un client particulier de la banque. Cela dit, étant donné qu’il participe au développement et à l’évolution des projets de la banque, cette dernière lui accorde des réductions sur tous les services proposés. Il aura, ainsi, la possibilité de faire un emprunt bancaire tout en profitant d’un taux d’intérêts réduit.

LIRE  Où en est le pouvoir d'achat du fonctionnaire ?

Accès libre aux documents de la banque

En devenant sociétaire, vous aurez accès à tous les documents de la banque. Vous aurez, ainsi, la possibilité de voir l’évolution de la banque au cours des années passées, particulièrement les différents projets qu’elle a entretenus, afin que vous puissiez proposer une nouvelle stratégie ou idée d’investissement qui fera fructifier le capital de l’institution mutualiste.

Être le premier informé sur les nouveaux services de la banque

En tant que sociétaire, vous avez le privilège d’être parmi les premières personnes à connaître les nouveaux services que va proposer la banque dans laquelle vous êtes sociétaire.

Comment devenir sociétaire dans une banque ?

Si le statut de sociétaire vous intéresse, sachez que la procédure pour le devenir est très simple. En fait, vous n’avez juste qu’à suivre les étapes suivantes :

Consultez un conseiller financier de la banque en question !

La première étape consiste à consulter un conseiller d’une banque mutualiste de votre choix afin que vous puissiez avoir toutes les informations sur les avantages et les contraintes de ce statut.

Déterminez le montant des parts que vous souhaitez acheter !

La deuxième étape consiste à déterminer les parts du capital que vous achetez. Sachez toutefois que les parts sont plafonnées afin que tout le monde puisse y participer ! Néanmoins, avec 5 ou 20 euros, vous pouvez très bien devenir sociétaire.

Voilà ! Vous savez maintenant que les démarches pour devenir sociétaires sont très simples. Néanmoins, il faut savoir que ce statut n’est pas lucratif, autrement dit, vous n’allez pas recevoir un profit en échange de votre contribution.