Print Friendly, PDF & Email

Eviter les fautes d’orthographe est indispensable au quotidien et dans tous les domaines. En effet, on écrit tous les jours que ce soit sur les réseaux sociaux, via les mails, les documents, etc. Toutefois, il semble que de plus en plus de personnes font des fautes d’orthographe qui sont souvent banalisées. Et pourtant, celles-ci peuvent avoir des conséquences négatives sur le plan professionnel. Pourquoi devez-vous éviter les fautes d’orthographe au travail ? Découvrez les raisons.

Celui qui fait des fautes au travail n’est pas digne de confiance

Lorsque vous faites des fautes d’orthographe au travail, vous êtes perçu comme une personne qui n’est pas digne de confiance. Ceci a été prouvé par l’étude « maitrise du français : nouveaux enjeux pour RH et salariés » réalisée pour le compte de Bescherelle.

En effet, celle-ci a démontré que 15 % des employeurs ont déclaré que les fautes d’orthographe freinent la promotion d’un salarié en entreprise.

De même, une étude de l’IFOP réalisé en 2016 a révélé que 21 % des personnes interrogées pensent que leur carrière professionnelle a été freinée par leur faible niveau d’orthographe.

Ce qui sous-entend que lorsque vous avez un niveau faible d’orthographe, vos supérieurs ne sont pas rassurés à l’idée de vous confier certaines responsabilités. Ils se diront que vous pourrez porter préjudice à leur activité et affecter d’une manière ou d’une autre la croissance de l’entreprise.

Faire des fautes peut nuire à l’image de l’entreprise

Du moment que vous travaillez dans une entreprise, vous faites partie de ses ambassadeurs. Par contre, vos actions peuvent avoir un impact positif ou négatif sur l’image de celle-ci.

LIRE  L’étape du brouillon pour bien écrire

Les fautes de frappe peuvent être comprises dans le cas d’un mail qui a été rédigé à la hâte. Toutefois les fautes d’orthographe, de grammaire ou de conjugaison sont très mal vues du point de vue externe. De ce fait, l’entreprise que vous représentez risque énormément d’en pâtir. En effet, la question que se poseront la plupart des ceux qui vous liront. C’est comment faire confiance à l’expertise d’une personne qui ne sait pas écrire des phrases correctes ? En ce sens, une étude a montré que 88 % disent être choqués lorsqu’ils voient une faute d’orthographe sur le site d’une institution ou d’une entreprise.

Aussi, dans l’étude réalisée pour Bescherelle, 92 % des employeurs ont confié avoir peur qu’une mauvaise expression écrite nuise à l’image de l’entreprise.

Les fautes décrédibilisent les dossiers de candidature

Les fautes d’orthographe au travail ont également des impacts indésirables sur la suite d’un dossier de candidature. En effet, selon l’étude « maitrise du français : nouveaux enjeux pour RH et salariés », 52 % des DRH affirment éliminer certains dossiers de candidature du fait d’un faible niveau de français à l’écrit.

Les documents de candidature tels que l’e-mail, le CV ainsi que la lettre de candidature doivent être strictement travaillés et relus à de nombreuses reprises. Le fait qu’ils contiennent des fautes d’orthographe est synonyme de négligence de votre part, ce qui ne donne pas une bonne impression au recruteur. Le pire, c’est que vous êtes considéré comme incompétent si les fautes sont nombreuses.