Print Friendly, PDF & Email

 

L’âge n’est absolument pas une barrière pour apprendre une langue étrangère. Les retraités ont du temps à consacrer pour une nouvelle activité qui les stimule. Les motivations sont nombreuses et les bienfaits se voient aussi bien à court terme, qu’à long terme. La sagesse viendrait-elle avec l’âge ? Les plus jeunes sont connus comme étant des « éponges à langues » mais lorsqu’on prend de l’âge, on est plus capable d’analyser ses difficultés et ses faiblesses et les surmonter rapidement afin d’avoir un résultat à la hauteur de ses attentes.

À quel âge apprendre une langue étrangère ?

On dit souvent que les enfants ont plus de facilité à apprendre une langue. Est-ce que cela signifie que les seniors auront d’énormes difficultés à apprendre une langue étrangère ? Réponse : non, l’acquisition sera simplement différente. Les seniors doivent donc fournir des efforts différents. Certaines études expliquent que l’âge idéal pour apprendre une langue étrangère serait soit en étant un très jeune enfant, entre 3 et 6 ans, car le cerveau serait plus réceptif et modulable. Des chercheurs du MIT (Massachusetts Institute of Technology) sont parvenus à la conclusion que l’apprentissage des langues est plus difficile après 18 ans

Poursuivre la lecture de l'article sur le site d'origine →

LIRE  Risques psychosociaux