Print Friendly, PDF & Email

Voilà un témoignage de reconversion peu ordinaire, tant par la nature du changement que par le jeune âge (27 ans) de cette ancienne apprenante en contrat pro issue de la région parisienne. Découvrez l’histoire d’Andréa.

Andréa, votre diplôme IFOCOP est encore chaud, si on peut parler ainsi.

Oui, effectivement, puisque j’ai achevé ma formation au centre IFOCOP Paris XIe il y a quelques semaines. Je suis très heureuse d’avoir pu valider un titre d’Assistante de Direction et d’engager de la sorte ma reconversion professionnelle.

J’ai sous les yeux votre CV et je vois que vous étiez déjà titulaire d’un Master pour enseigner en collège et en lycée. Vous avez d’ailleurs intégré le corps enseignant deux années durant. Pourquoi, si vite, une telle reconversion après tant efforts pour décrocher votre premier diplôme ?

Pourquoi attendre ? Deux années passées à enseigner m’auront suffi pour comprendre que je n’y trouverais pas le chemin de l’épanouissement professionnel. Étudier et se préparer pour un métier est une chose, l’exercer et en éprouver la réalité au quotidien en est une autre. Je ne suis pas du genre à lanterner et à me plaindre, alors j’ai commencé à réfléchir aux autres options possibles. J’en ai parlé autour

Poursuivre la lecture de l'article sur le site d'origine →

LIRE  Temps partiel : dépasser la durée légale de travail entraîne la requalification du contrat à temps plein