Print Friendly, PDF & Email

Un de mes salariés vient de m’appeler pour m’informer qu’il ne pourra pas venir travailler car son enfant a la grippe. A-t-il droit à un congé spécifique pour ce motif ? Ou doit-il prendre un jour de congés payés ?

Sous certaines conditions, votre salarié peut s’absenter afin de s’occuper de son enfant malade.

Selon la gravité de l’état de santé et de l’âge de l’enfant, votre salarié, qu’il soit homme ou femme, peut bénéficier de 3 à 5 jours d’absence par an ou, s’il lui est nécessaire d’interrompre son activité sur une durée plus longue, d’un congé de présence parentale.

Chacun de vos salariés peut bénéficier, pour s’occuper d’un enfant malade ou accidenté, âgé de moins de 16 ans et dont il assume la charge, d’un congé non rémunéré d’une durée de 3 jours par an (Code du travail, art. L. 1225-61). Cette durée est portée à 5 jours par an si l’enfant concerné a moins d’un an ou si le salarié assume la charge d’au moins 3 enfants de moins de 16 ans.

Le bénéfice de ces 3 jours d’absence pour enfant malade n’est soumis à aucune condition d’ancienneté.

Consultez impérativement votre convention collective car elle peut prévoir…

Poursuivre la lecture de l'article sur le site d'origine →

LIRE  Le 9 février 2021 Transitions collectives : un nouveau dispositif pour la mobilité professionnelle Transco est un dispositif permettant d'accompagner par la formation des salariés en reconversion vers des secteurs d'activité en développement, lorsqu'ils sont employés dans des secteurs en récession.