Print Friendly, PDF & Email

Formules de politesse pour s’adresser à un supérieur hiérarchique

Dans un cadre professionnel, il peut arriver qu’on envoie un mail à un collègue de même niveau hiérarchique, à un subalterne ou un supérieur. Dans l’un ou l’autre cas, la formule de politesse à utiliser n’est pas la même. Pour écrire à un supérieur hiérarchique, il existe des formules de politesse bien adaptées. Lorsqu’on s’y prend mal, cela peut paraitre assez discourtois. Découvrez dans cet article les formules de politesse à employer pour un supérieur hiérarchique.

Quand mettre une majuscule ?

Lorsqu’on s’adresse à une personne d’un rang hiérarchique supérieur, on utilise généralement « Monsieur » ou « Madame ». Pour témoigner d’une considération à l’endroit de son interlocuteur, il est conseillé d’utiliser la majuscule. Peu importe que l’appellation « Monsieur » ou « Madame » soit contenue dans la formule d’appel ou dans la formule finale.

Par ailleurs, il est recommandé d’utiliser également la majuscule pour désigner les noms ayant trait aux dignités, aux titres ou aux fonctions. On dira donc, selon que l’on écrit au directeur, au recteur ou au président, « Monsieur le Directeur », « Monsieur le Recteur » ou « Monsieur le Président ».

Quelle formule de politesse pour conclure un mail professionnel ?

Pour conclure un mail professionnel lorsqu’on s’adresse à un supérieur hiérarchique, il existe plusieurs formules de politesse. Il faut toutefois garder en tête que la formule de politesse en fin de mail doit être compatible avec celle relative à l’appel.

Ainsi, vous pouvez utiliser des formules de politesse pour conclure un mail professionnel, de type : « Veuillez agréer Monsieur le Directeur, l’expression de mes sentiments distingués » ou « Je vous prie de croire, Monsieur le Président directeur général, à l’expression de mon profond respect ».

LIRE  Modèle de lettre pour signaler une erreur sur son bulletin de salaire

Pour faire court exactement comme le recommande la structure d’un mail professionnel, vous pouvez également vous servir d’autres formules de politesse du genre : « Salutations distinguées ». C’est une formule de politesse qui est très valorisante pour l’interlocuteur ou le correspondant. Elle montre clairement que vous le placez au-dessus de la mêlée conformément à son statut.

Par ailleurs, il importe de savoir que certaines expressions ou formules de politesse relatives à l’expression des sentiments doivent être employées avec beaucoup de tact. C’est le cas lorsque l’expéditrice ou le destinataire est une femme. En conséquence, il n’est pas conseillé à une femme de présenter ses sentiments à un homme, fût-il son supérieur hiérarchique. L’inverse est également vrai.

Cependant, comme vous pouvez l’imaginer, les formules de politesse du genre « Bien à vous » ou « Cordialement » sont à éviter. Elles s’emploient plutôt entre collègues.

Quoi qu’il en soit, le tout n’est pas d’employer convenablement des formules de politesse. Vous devez aussi prêter une attention particulière à l’orthographe et à la grammaire.

En outre, les abréviations sont à éviter, de même que certaines expressions erronées du type : « Je vous serais gré » ou « Veillez agréer… ». Il est plutôt préférable de dire « Je vous saurais gré » ou encore « Veuillez agréer… ».