Print Friendly, PDF & Email

Ce cours se déroule en 6 modules d’une semaine:

Le module “Histoire du jeu vidéo” interroge la manière dont l’histoire du médium est racontée traditionnellement. Ce module est l’occasion de revenir sur les questions de conservation, de sources et de construction des genres vidéoludiques. Deux focus se concentreront sur la présentation du Ritsumeikan Center for Games Studies et sur un développeur belge de jeu vidéo, Abrakam.

Le module “Être dans le jeu: avatar, immersion et corps virtuel” présente différentes approches des entités jouables dans le jeu vidéo. Nous explorerons la manière dont ces dernières peuvent s’inscrire au sein d’une narration, peuvent permettre à l’utilisateur d’interagir avec l’environnement virtuel, ou encore comment ils peuvent favoriser l’engagement ou la réflexion chez le joueur.

Le module “Le jeu vidéo amateur” présente les différentes pratiques de création de jeux vidéo en dehors des sphères économiques (modding, logiciels de création, homebrew, etc.). De plus, il propose de s’interroger sur ces pratiques et ses différents enjeux, tels que les motivations des amateurs, leurs goûts pour le jeu vidéo, ou encore la diversité culturelle.

Le module “Détournements du jeu vidéo” s’intéressera à différentes pratiques de joueurs qui réutilisent le jeu vidéo pour créer des oeuvres dérivées: en se servant de jeux pour réaliser des petits films de fiction (ou “machinimas”), en transformant leur partie en spectacle, ou encore en modifiant les règles d’un jeu existant, par exemple.

“Jeux vidéo et autres médias” s’intéresse au dialogue fructueux entre jeux vidéo et littérature, cinéma et musique. Le module commence sur un bref historique de ces relations, pour se focaliser ensuite spécifiquement sur chaque média.

LIRE  Handicap et insertion professionnelle

“La presse de jeu vidéo” clôt le cours en observant comment la presse spécialisée parle de l’actualité vidéoludique.

Poursuivre la lecture de l’article sur le site d’origine →