La théorie de la gestion du changement traite de la transition d’une situation à une autre. Aujourd’hui, le changement est permanent. Dans le nouveau monde des affaires, les dirigeants des organisations ont besoin de stratégies flexibles pour répondre au changement et se concentrer sur les bonnes priorités. Quelles sont les valeurs fondamentales de l’entreprise ? Comment pouvez-vous adapter vos processus ? Comment gérez-vous les risques ? Comment les managers doivent-ils communiquer avec les autres membres de l’organisation ? Avec cette formation vidéo gratuite, apprenez comment transformer votre entreprise avec les stratégies agiles.

Introduction à la méthodologie agile

La clé pour amener les équipes à adopter la démarche Scrum est d’encourager les parties prenantes à penser agile. La mise en œuvre des méthodologies agiles devrait changer, en principe, la façon dont les équipes travaillent et sont gérées.

Par conséquent, vous ne devez pas changer toutes les manières de faire en même temps. Idéalement, Scrum devrait être mise en œuvre par blocs. Les avantages de l’amélioration continue deviendront rapidement évidents et convaincront même ceux qui sont encore sceptiques. La structure du product backlog vous aidera à vous concentrer sur les différentes exigences et tâches. Les autres éléments constitutifs (réunions quotidiennes, sprints ……) viendront plus tard. Le nombre de nouveaux éléments dépend de la flexibilité de l’équipe.

LIRE  Se présenter tel un natif!

Si les membres de l’équipe sont suffisamment motivés, l’ensemble de la méthodologie peut être mis en œuvre dès le premier sprint. Des sprints très courts permettent une introduction en douceur de tous les outils jusqu’à l’obtention d’une réflexion agile. Une fois cette approche maîtrisée, vous pouvez revenir aux sprints traditionnels de 2 à 4 semaines.

 Comment surmonter les obstacles et les préjugés pour obtenir des résultats élevés avec Agile ?

Débuter par une méthode sans vous éparpillée

De nombreuses entreprises commencent par adopter une méthodologie. La mise en œuvre de la méthodologie Scrum en est un exemple. Après quelques sprints, on constate souvent une amélioration des performances. Toutefois, il est probable que les attentes ne seront pas satisfaites. La réaction naturelle à ces mauvais résultats est la déception et la perte d’intérêt pour la méthodologie. Il s’agit d’une réaction naturelle, mais le fait de ne pas atteindre les résultats escomptés est également l’un des aspects les plus importants d’une approche agile. Il est important de suivre et de comprendre ces changements pour mieux appréhender l’application de cette approche dans les entreprises.

Ne pensez pas que tout doit reposer sur le Coach agile

Lors du passage à la gestion agile, les changements se font souvent autour d’une seule personne.Le coach agile. L’équipe peut compter sur ses connaissances et ses compétences pour mettre en œuvre les changements nécessaires. Cependant, cette façon de procéder est en contradiction avec l’approche agile.

Les coachs agiles doivent être des leaders agiles, et non des leaders au sens traditionnel du terme. Il convient donc d’accorder une attention particulière à la communication et au partage des connaissances.

LIRE  Le guide complet de l'email-marketing avec SMessage

Établir de meilleures pratiques en matière d’agilité.

Il est facile d’échouer lorsqu’on utilise une approche agile. Il est difficile de résister aux idées fausses, mais largement répandues sur la méthode agile.Voici trois choses à garder à l’esprit pour se remettre sur les rails.

Adaptez votre façon de travailler à votre façon de faire des affaires.

Votre entreprise est unique. Les personnes, l’organisation, l’infrastructure et bien d’autres aspects sont uniques. Elle a sa propre personnalité, qui doit se refléter dans l’installation des méthodes agile. Il est toujours bon de tenir compte de l’expérience des autres, mais vous devez trouver votre propre organisation. Comment le management visuel évoluera-t-il ? Comment organiser vos sprints ? Comment organiser les enquêtes auprès des clients et le recueil des commentaires utilisateurs ? Tous ces éléments seront à prendre en compte pour organiser une équipe agile.

Essayez de supprimer les obstacles et de créer des opportunités égales de changement.

Agile, c’est le changement collectif. Chacun doit savoir ce qui doit être fait et le faire ensemble. La valeur de chaque projet de développement pour le produit, l’équipe et les clients.La nécessité d’informer et d’impliquer différentes personnes de manière structurée. Quel est le rôle d’un chef de projet dans ce contexte ? Ils sont comme des entraîneurs sportifs. Ils aident l’organisation à se concentrer sur ses objectifs et à établir des relations avec les autres personnes de l’entreprise. Ils veillent à ce que chacun contribue, et pas seulement les cadres supérieurs.

Que faut-il pour créer une telle équipe ? Développez simplement de bonnes compétences en matière de communication et travaillez sur vous-même. Il vous suffit d’investir de votre temps et maintenir vos efforts.

LIRE  Activité partielle : liste des secteurs bénéficiant de la modulation du taux

Ne tardez pas, mais ne vous précipitez pas non plus

La précipitation n’est pas une option, vous avez besoin de temps pour développer la diffusion du fonctionnement agile. Combien d’itérations sont nécessaires pour obtenir une manœuvrabilité optimale ? Il est impossible de répondre à cette question. S’il est important de mesurer le nombre d’itérations et, surtout, les performances de l’équipe à chaque itération, il n’existe pas d’agilité optimale. Chaque itération apporte de nouvelles idées et des possibilités d’amélioration, mais ce concept d’amélioration continu est permanent. Comment maintenir la motivation et la mobilisation ? Si les deux premiers points sont bien faits, tout le reste se fait tout seul. La mise en œuvre d’une stratégie agile est une responsabilité partagée par l’équipe et chaque membre de l’équipe est responsable de l’amélioration.

En d’autres termes, les solutions agiles sont principalement motivées par le désir de l’équipe de s’améliorer.

Pour finir

Il peut être très difficile pour une seule personne de mettre en œuvre des changements simples. Lorsqu’il existe une vision commune, ce n’est qu’une question de temps et d’engagement. La clé du succès est de ne pas avoir peur de l’échec, mais de l’accepter, d’en tirer des leçons et de l’utiliser pour se développer. Lorsque les nouvelles initiatives commencent à porter leurs fruits, elles doivent être saluées et célébrées pour éviter un retour à l’ancienne culture. Au fil du temps, l’agilité fait partie de la vision de l’entreprise, de nouvelles compétences et valeurs sont acquises.

Poursuivre la lecture de l’article sur le site d’origine →