Print Friendly, PDF & Email

Beaucoup de personnes sautent l’étape du brouillon soit pour montrer qu’elles maîtrisent ce qu’elles font soit pour espérer gagner du temps. La réalité est que la différence se fait tout de suite sentir. Un texte écrit directement et un autre écrit après avoir fait un brouillon, n’a pas le même niveau de cohérence. Le brouillon permet non seulement d’organiser les idées mais également de supprimer celles qui sont moins pertinentes, voire pas pertinentes du tout.

Ce qu’il faut savoir c’est qu’il appartient à l’auteur du texte d’être clair pour se faire comprendre. Il ne peut pas exiger beaucoup d’efforts au lecteur car c’est lui qui veut être lu. Alors, pour éviter de ne pas être lu ou pire d’être compris de travers, trouvez d’abord les idées, brouillonnez et seulement ensuite, commencez à rédiger.

Procéder par étapes

C’est une illusion de croire qu’on peut faire un bon texte en écrivant en même temps qu’on cherche des idées. Forcément, on se retrouve avec des idées qui viennent en retard et qui devraient être inscrites en premier, vu leur importance. Ainsi voit-on que ce n’est pas parce qu’une idée vous traverse l’esprit qu’elle est plus importante que les autres. Si vous ne faites pas de brouillon c’est votre texte qui devient brouillon.

En réalité, le cerveau humain est programmé pour n’exécuter qu’une seule tâche à la fois. Pour des tâches simples comme discuter en regardant la télé, le cerveau peut tenir bien qu’il y aura certains passages qui vous échapperont. Toutefois, avec des tâches sérieuses comme la recherche d’idées et la rédaction, le cerveau ne pourra pas faire les deux correctement en même temps. Alors, le brouillon servira de levier ou de tremplin entre les deux.

LIRE  Modèle d’email pour une demande de congés

Ce qu’il faut éviter

Ce qu’il faut éviter en premier c’est de vous jeter sur votre ordinateur, cherchant les touches en même temps que les idées. Votre cerveau ne vous suivra pas. Vous risquez d’avoir des doutes sur des mots banals, d’oublier une idée qui vient de vous passer par la tête, de ne plus parvenir à terminer une phrase banale, entre autres blocages.

Par conséquent, la démarche adéquate consiste à procéder d’abord par la recherche d’idées et les inscrire au fur à mesure sur votre brouillon. Ensuite, il faut structurer, hiérarchiser et argumenter ses idées. Puis, il faut vérifier et réviser le style adopté. Enfin, vous pouvez procéder à la mise en page du texte.

Ce qu’il faut retenir

Ce qu’il faut retenir est que produire un texte directement sans travail préalable sur un brouillon est risqué. Le risque le plus courant est de se retrouver avec un texte illisible et désordonné. C’est le cas où on se rend compte qu’il y a de belles idées mais malheureusement l’agencement n’est pas pertinent. C’est également le cas où vous oubliez une idée essentielle dans le traitement de votre texte.

La dernière chose qu’il faut retenir est que le brouillon ne vous fait pas perdre du temps. Au contraire, si vous sautez cette étape vous risquez d’avoir à refaire tout le travail.