Print Friendly, PDF & Email

 

Le mail est le principal outil de communication qu’on utilise au travail. Cependant, vous devez veiller à ne pas le banaliser et avoir la mauvaise habitude d’écrire vite et mal. Un mail parti trop rapidement peut être très dangereux.

Les inconvénients d’un mail parti trop vite

Envoyer un mail rédigé dans l’empressement, l’agacement ou l’énervement nuira fortement à votre crédibilité. En effet, l’impact sur votre image auprès de votre destinataire peut être catastrophique.

Manque de sérieux

Lorsque vous écrivez un mail rapidement et n’importe comment et que vous l’envoyez, la première impression qu’aura votre interlocuteur, c’est que vous manquez de sérieux. Il y a un minimum à respecter.

Ainsi, votre destinataire se dira que vous ne prenez pas au sérieux ce que vous faites. Que doit-on penser d’une personne qui envoie un mail sans formule de politesse ou sans objet ?

Manque de soin

La personne qui lira votre mail aura du mal à vous prendre pour un professionnel. Elle se dira que si vous n’avez pas pu vous organiser pour écrire un mail correct, vous ne serez pas apte à comprendre ses besoins de manière optimale. Cela risque de vous affecter encore plus si vous vous adressez à un client, que ce soit dans un contexte B2B ou B2C.

Manque de considération

Enfin, le destinataire se dira que vous n’avez aucune considération envers lui, raison pour laquelle vous n’avez pas pris le temps nécessaire pour écrire un mail normal. Dans d’autres cas, celui-ci peut se demander si vous connaissez vraiment son identité et son statut. En réalité, vous pouvez vous adresser à un directeur sans pour autant le savoir, d’où l’importance de prendre votre temps dans vos écrits professionnels.

LIRE  Rédiger un courrier électronique en cas d'absence

Mail parti trop vite : les conséquences

Un mail parti trop vite peut impacter votre réputation et celle de votre établissement.

En effet, le destinataire peut s’indigner et s’adresser à vos supérieurs afin de demander à ce qu’on mette à sa disposition un autre interlocuteur. Ceci est d’autant plus probable lorsqu’il s’agit d’un partenaire ou d’un investisseur. Ainsi, vous pouvez perdre le privilège de communiquer avec les acteurs majeurs de votre société.

Aussi, votre réputation sera entachée à l’intérieur de l’entreprise qui n’aura plus confiance en vous pour vous assigner certaines tâches. Ce qui peut fortement limiter vos perspectives de carrière. Il est évident que celle-ci n’accordera pas de sitôt une promotion à un employé qui n’accorde pas une grande importance aux écrits professionnels.

Enfin, vous pouvez perdre des clients ou des prospects en écrivant un mail trop vite. Ceux-ci ne se sentant pas considérés à leur juste valeur, se retourneront vers une autre entreprise.

 

Le mail est un écrit professionnel dont il faut respecter les usages ainsi que les règles. En ce sens, les phrases correctes ainsi que les formules de politesse ne doivent pas être négligées. Enfin, évitez à tout prix d’écrire un email sous le coup de l’émotion. Un langage inapproprié ainsi que des phrases mal tournées vous porteront forcément préjudice.