Print Friendly, PDF & Email

En tant que professionnel, vous êtes obligé de maîtriser les techniques d’écriture. La finalité reste de passer votre message. En réalité, l’écrit de travail est une partie importante de la communication d’une entreprise ou de tout autre établissement. Pour savoir si votre objectif sera atteint, l’une des meilleures techniques est de se mettre à la place du lecteur. Cette démarche permet d’être sûr que le destinataire ne rate aucun élément important. En fin de compte, l’idée est de se dire qu’on écrit mieux si on sait comme le destinataire va lire le document.

Les différentes stratégies de lecture

Le cerveau humain à une grande capacité d’adaptation c’est ce qui fait que le lecteur professionnel s’adapte en fonction du type de document qu’il a sous les yeux. Ainsi, la lecture peut être intégrale ou partielle.

Pour le premier cas, il est beaucoup plus important de faire attention à tous les détails car le lecteur lira mot après mot. C’est beaucoup d’informations pour le cerveau ce qui veut dire qu’il vous faudra être aussi simple que possible pour ne pas épuiser votre lecteur. Pour le second cas, le lecteur fait une sélection d’informations qu’il juge importantes et c’est ce qui rend majeure la hiérarchie typographique.

Dans la plupart des cas, c’est la lecture partielle qui est utilisée dans le milieu professionnel car beaucoup n’ont pas le temps de lire tous les documents de bout en bout. C’est pourquoi il est important de mettre sur pied une stratégie importante pour répondre à la lecture professionnelle.

LIRE  Quelle est l’importance d’un plan d’écriture dans vos écrits professionnels?

Les stratégies des lecteurs professionnels

Il existe des stratégies de lecture couramment utilisées par beaucoup de lecteurs professionnels. Ainsi, toute personne qui produit des écrits de travail doit les intégrer pour atteindre son objectif. Il s’agit de stratégies qui permettent de lire plus rapidement. Il s’agit principalement de la technique de repérage et de la technique en écrémage.

La lecture en repérage

La lecture en repérage est une lecture partielle de recherche. Il s’agit de procéder comme un explorateur qui sait exactement ce qu’il cherche. Ainsi le lecteur balaie tout le texte d’un coup d’œil et d’une manière verticale. Ce balayage est approprié pour les textes en colonne tels que les revues, les journaux, etc.

La lecture en écrémage

La lecture utilisant la stratégie de l’écrémage promeut un balayage diagonal. L’objectif est le repérage d’informations utiles.  Ainsi, l’œil fait des balayages de gauche à droite pour repérer des mots clés à la compréhension de l’image du texte. Souvent, c’est un balayage en zigzag. Mettre les mots clés en gras peut beaucoup aider. En effet, les gros et les gras vont guider le lecteur sur les mots clés du texte.

Par ailleurs, un mot clé peut être une phrase de transition, une conjonction de coordination, une ponctuation, un saut à la ligne ainsi que certains types d’expression.

Enfin, le lecteur ne se limite pas au repérage car il se base sur celui-ci pour lire intégralement les points qu’il a jugés importants.