Print Friendly, PDF & Email

Vous avez subi un préjudice pendant la période de chômage partiel due à la crise sanitaire. Vous n’avez été payée qu’à hauteur de 70 % de votre salaire alors que, sur demande de votre employeur, vous avez effectivement travaillé, dans l’entreprise ou en télétravail, et/ou vous avez été contrainte de prendre des jours de congé ou de RTT au-delà du quota autorisé. Or vous auriez dû recevoir 100 % de votre rémunération.

Nous vous conseillons de réclamer à votre employeur la régularisation du paiement de ce temps de travail effectif (et éventuellement des congés ou RTT pris en plus du quota autorisé) en lui expliquant qu’il a été traité, à tort, sous le régime du chômage partiel et en fournissant des preuves.

Le signaler en interne… ou directement en externe

Il fait la sourde oreille ? Rapprochez-vous du comité social et économique (CSE) de votre entreprise ou d’un délégué du personnel. S’il n’existe pas de représentant du personnel, précisez à l’employeur que vous allez devoir saisir l’inspection du travail ou la Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de…

Poursuivre la lecture de l'article sur le site d'origine →

LIRE  Devenez Data Analyst à travers un Diplôme Universitaire