Print Friendly, PDF & Email

S'il y a bien un lieu où il peut être difficile de s'affirmer, c'est bien celui du travail.
En effet, il n'est pas toujours évident de faire entendre sa voix face à son patron, son manager ou ses collègues.

Alors si vous avez du mal à vous faire entendre au travail voici comment réussir à vous affirmer professionnellement.

La confiance en soi, la clé pour s’affirmer au travail :

Que ce soit face à un collègue, à son patron ou à un client, s’affirmer au travail passe inévitablement par la confiance que vous avez en vous.
Une bonne confiance en vous facilitera l’engagement à l’action et cela vous permettra donc de vous affirmer au travail.
Prendre conscience de vos qualités de vos compétences vous aidera à progresser au travail et à faire entendre votre voix.

Il faut également identifier les croyances qui vous empêchent de trouver votre place dans le monde du travail.
Qu'elles soient héritées ou acquises, ces croyances vous limitent et verrouillent toute évolution professionnelle.

Bien souvent, le manque de confiance en soi se traduit par des peurs.
Vous avez peur de demander une augmentation à votre patron, car vous craignez qu’il refuse.
Mais au fond, est-ce vraiment si grave si la réponse est négative ?
Il ne va pas vous licencier parce que vous avez osé demander une augmentation, vous serez toujours vivant après votre rendez-vous.
Il faut savoir donc relativiser en explorant votre peur de l’échec.

Savoir imposer son point de vue au travail :

Vous n’êtes pas un robot, vous avez une façon de penser, des idées et des convictions.
Alors quel risque courez-vous à donner votre avis ?
Il ne faut pas chercher à acquérir l’adhésion de tous vos collègues, car eux aussi ont leur propre façon de voir les choses.
Si vous croyez en ce que vous dites, vous avez très peu de chance d’être rejeté ou moins aimé.
Alors en réunion, osez prendre la parole.
Vous pouvez recentrer le débat avec des phrases du type “Je tiens à dire”, “De mon point de vue” ou encore “Pour ma part”.

LIRE  Climat de travail toxique : comment en sortir ?

Savoir dire non :

Bien évidemment il ne s’agit pas là de dire non à tort et à travers.
Il faut que, lorsque vous voulez vous opposer à une décision, votre “non” soit justifié.
Pour cela, il vous faut tout d’abord connaître les motivations qui ont poussé la personne à prendre cette décision.
Certes, il sera peut-être nécessaire d'aller de l’avant en demandant franchement ses raisons à la personne concernée.
Mais cela vous aidera à donner votre avis et à justifier de façon argumentée votre opposition à la décision débattue.   Et cela est valable même face à votre patron.
N’oubliez pas que votre patron n’est pas tout puissant, si vous motivez votre désaccord il peut le comprendre et l’entendre.