Print Friendly, PDF & Email

Tous les salariés et demandeurs d’emploi de plus de 16 ans peuvent bénéficier du compte personnel de formation du début de leur vie active jusqu’à la retraite. Ces droits peuvent être utilisés tout au long de la vie professionnelle. Ainsi, afin de pouvoir suivre une formation certifiée, un demandeur d’emploi peut mobiliser son CPF. Découvrez tout ce qu’il faut savoir à propos de cet outil de sécurisation des parcours professionnels.

Qu’est-ce qu’un compte personnel de formation et à quoi sert-il ?

Le CPF ou plus précisément le compte personnel de formation est un moyen qui vous permet d’évoluer et de professionnaliser vos compétences. En d’autres termes, le compte personnel de formation permet à toute personne active d’acquérir des droits de formation.

La récente réforme de la formation professionnelle vise à sécuriser les parcours professionnels pour prévenir et combattre le chômage. Elle implique diverses modifications, y compris le compte personnel de formation. À partir de 2019, le compte personnel de formation est désormais monétisé, crédité en euros (et non plus en heures), en raison de :

  • 500 euros par an pour les salariés à temps partiel et à temps plein, plafonné à 5 000 euros.
  • 800 euros par an pour les salariés peu qualifiés, plafonnés à 8 000 euros.

CPF : la mise en place d’une application qui facilite l’accès aux formations

Faisant une première apparition durant le second semestre 2019, une application mobile vous permet d’acheter vos formations en toute liberté et sans intervention d’un tiers. Ce service est géré par la Caisse des Dépôts. Il vous permet de connaître vos droits et de gérer votre dossier en totale autonomie même en cas de contributions correspondantes.

LIRE  Le Plan de Développement des Compétences.Les Actions de Formation de L’employeur pour Ses salariés.

Avec l’application, vous pourrez :

  • Connaître vos droits ;
  • Trouver des formations liées à votre secteur d’activité ;
  • Pouvoir vous inscrire sans intermédiaire et payer en ligne ;
  • Consulter l’intégration au marché du travail à la fin de la formation ;
  • Consulter et rédiger des commentaires sur chaque session de formation.

Qui est concerné ?

Tous les actifs à partir de 16 ans, quel que soit leur statut (salariés du privé, demandeurs d’emploi, agents publics ou indépendants et retraités). Les droits de ces comptes sont acquis et utilisables tout au long de votre vie pour vous former, même en cas de changement d’entreprise ou de perte d’emploi.

Que peut financer votre CPF ?

Votre CPF peut vous aider à financer :

  • Vos formations professionnelles ;
  • Une évaluation des compétences ;
  • Le permis de conduire de véhicule léger ;
  • L’accompagnement à la création d’une entreprise ;
  • L’obtention une certification ou une habilitation.

Pourquoi devriez-vous vous former et quelle formation choisir ?

La période de recherche d’emploi peut être l’occasion de réfléchir sur votre carrière, vos compétences, vos atouts. Il s’agit également d’une opportunité pour mettre à jour votre CV afin d’attirer l’attention des recruteurs.

La maîtrise de l’anglais est une compétence très souvent demandée par les entreprises. En effet, l’internationalisation des échanges impacte tous les secteurs et tous les postes, quel que soit le niveau de responsabilité des postes. L’amélioration de vos compétences en anglais peut donc être un réel plus pour votre recherche d’emploi.

14 000 entreprises et organisations dans le monde font confiance aux tests TOEIC. Ils ont choisi ces examens pour leur fiabilité et pour comparer les niveaux d’anglais pour soutenir leurs décisions de recrutement et de promotion. Ainsi, vous pourrez tout à fait financer le test TOEIC avec votre CPF.

LIRE  Conseil en Evolution Professionnelle-Coaching pro Gratuit

Existe-t-il divers types de CPF ?

La réponse est oui. Durant votre vie active, vous ferez la connaissance de 3 types de CPF différents qui sont :

  • Le CPF autonome à la seule initiative de l’intéressé (à utiliser en dehors du temps de travail). La mobilisation est gratuite et permet à chacun de choisir la formation appropriée auprès d’un catalogue proposé sur le site. Avec l’application mobile, aucune validation préalable et aucune autre démarche administrative ne seront nécessaires.
  • Le CPF co-construit. Il s’agit d’une approche partagée entre l’employeur et son salarié (à utiliser en dehors des heures de travail ou sur le temps de travail). L’objectif est de construire ensemble, employeur et salarié, des projets de formation autour d’un intérêt commun. Pour cela, il faut alors un accord entre les deux parties ainsi qu’une mobilisation du compte CPF du salarié.
  • Le CPF de transition qui remplace le Congé Individuel de Formation (CIF). Ce dernier est un congé de formation travailler sur ses compétences avec absence autorisée du poste de travail.

Demandeurs d’emploi et CPF : Quels sont vos droits ?

Que vous soyez inscrit ou non à Pôle Emploi, vous avez le droit d’ouvrir un compte CPF sur le site moncompteformation.gouv.fr. Vous pouvez également faire cela via l’application mobile, disponible sur l’App Store et Google Play.

Les formations disponibles peuvent vous permettre d’acquérir une qualification/certification et d’avoir accès à un grand nombre de connaissances et de compétences.

Contrairement à un salarié, en tant que demandeur d’emploi, vous ne pouvez pas acquérir de droits supplémentaires pendant votre période de chômage. Cependant, cela ne signifie pas que vous ne pouvez pas utiliser vos droits acquis jusque-là.

LIRE  Les formalités liées à la conduite et au permis de conduire en France

Comment financez-vous votre formation avec les fonds du CPF ?

Vous pouvez mobiliser vos droits CPF et démarrer une formation pendant votre période de chômage. Il y a deux possibilités :

  • Si vos droits acquis couvrent la totalité de votre formation, votre projet est automatiquement validé. Vous n’aurez pas besoin de l’accord de Pôle Emploi pour démarrer votre formation.
  • Si vos droits acquis ne couvrent pas l’ensemble de votre formation, Pôle Emploi doit valider votre projet de formation. Ainsi, votre conseiller Pôle Emploi sera chargé de constituer un « dossier formation » et de rechercher des financements complémentaires auprès de Pôle Emploi. En outre, le Conseil régional ou d’autres institutions peuvent également vous aider dans ce processus.

Quelle que soit votre situation, en tant que demandeur d’emploi, vous devez contacter Pôle Emploi si vous avez des questions sur votre CPF.