Print Friendly, PDF & Email

C’est aujourd’hui une réalité, nous ne passons plus toute notre vie dans une seule et même entreprise.
Alors quand le moment ou l’envie de changer de carrière se présente, la question du bilan de compétence se pose.
C’est une étape importante lorsque l’on souhaite faire évoluer sa carrière ou que l’on souhaite développer un projet professionnel.

Voici donc 7 conseils pour mettre toutes les chances de votre côté pour réussir votre bilan de compétences.

Pourquoi réaliser un bilan de compétences ?

Un bilan de compétence peut être une démarche réalisée à plusieurs moments de votre vie professionnelle.
Si vous vous dites : “J’ai fait le tour de mon poste et je souhaite fuir la routine.”, “Je veux plus d’équilibre entre ma vie professionnelle et personnelle.” ou encore “Je souhaite me réorienter et changer de carrière, est-ce le bon moment ?” alors le bilan de compétences s’impose.
Dès lors que vous n’arrivez pas à transformer ces questions en actions, le bilan de compétences peut vous aider à y voir plus clair sur votre plan de carrière.

Conseil n°1 : Faire son bilan de compétences au bon moment

Faire son bilan de compétences ne s’improvise pas, il faut vous y donner à 100 %.
Vous pouvez par exemple choisir la période de l’année où votre activité est la moins intense.
L’important est d’avoir du temps pour bien réfléchir et prendre du recul sur votre carrière.

LIRE  Apprendre à apprendre

Conseil n°2 : Faire financer votre bilan de compétences

Un bilan de compétences coûte entre 1200 et 2000 euros.
Vous pouvez le financer vous-même, utiliser votre DIF (droit individuel à la formation) ou en passant par Pôle Emploi.

Conseil n° 3 : Choisir le bon organisme

Il est également important de bien choisir l’organisme qui sera en charge de votre bilan de compétences en sachant que l’écoute, le professionnalisme et la capacité de synthèse sont essentiels pour un accompagnement de qualité.

Conseil n°4 : Bien se préparer

Réaliser son bilan de compétences c’est revenir sur sa carrière et les compétences qui vont avec.
Il vous faudra également faire le point sur les secteurs qui vous attirent et cela sans aucune restriction.

Conseil n°5 : Prenez en considération les conséquences

Lorsque l’on change de poste voire de carrière, cela peut avoir des conséquences sur de nombreux aspects de la vie et notamment d’un point de vue familial et économique.
Il est donc important, une fois le projet arrêté, de bien mesurer les effets que va entraîner une reconversion professionnelle.

Conseil n°6 : Étudiez le marché

Le but n’étant pas de trouver un emploi précaire et instable, il faut donc profiter des stages pour tester le secteur et voir si cela est une voie fiable et pérenne.

Conseil n°7 : Mettre en avant ses compétences

Le bilan permet, entre autres, de faire le point sur ses compétences. Alors il est bon de s’en servir pour ensuite valoriser ses compétences auprès des employeurs.
Un recruteur peut être réticent quand il s’agit d’embaucher une personne en reconversion, le but est de le rassurer et de lui montrer que vous avez toutes les compétences requises pour le poste à pourvoir.

LIRE  Comment réussir à s’affirmer au travail ?