L’inflation n’a pas cessé de grimper en France est a atteint 5,6 % en septembre dernier. En effet, les prix de certains articles ont subi une hausse de plus de 40 %, entre le premier janvier et ceux jusqu’au 3 octobre 2022. Parmi les produits alimentaires dont les prix ont augmenté, on retrouve les pâtes, les fruits secs, les viandes fraiches, les semoules, les viandes surgelées, les farines… Face à cela, une prime d’inflation de 100 euros a commencé à être versée pour aider les foyers en soutenant leur pouvoir d’achat. Pour en savoir plus sur le sujet, nous vous invitons à lire ce qui suit.

Qui bénéficie de la prime de 100 euros pour le soutien du pouvoir d’achat ?

La prime d’inflation est une aide pour soutenir le pouvoir d’achat des ménages les plus modestes afin de leur permettre d’alléger leurs dépenses. Le montant de cette prime s’élève à 100 euros en plus de 50 euros par enfant à charge supplémentaire.

Pour une famille qui a deux enfants, la prime s’élève donc à 200 euros. Cette aide est réservée aux bénéficiaires des prestations sociales suivantes :

  • Les aides personnalisées au logement (APL) ;
  • le revenu de solidarité active (RSA) ;
  • les allocations aux adultes handicapés (AAH) ;
  • les allocations de solidarité aux personnes âgées (ASPA) ;
  • les bénéficiaires du revenu de solidarité outre-mer (RSO) ;
  • l’allocation équivalent retraite (AER) et de l’allocation simple pour personnes âgées.

Près de 11 millions de personnes en France vont recevoir cette prime de 100 euros pour soutenir leur pouvoir d’achat, notamment les foyers les plus démunis. Les étudiants boursiers vont également profiter de cette aide exceptionnelle. Aucune démarche administrative n’est à prévoir, tout est automatisé et le versement se fait de façon cyclique.

LIRE  Conseil en Evolution Professionnelle-Coaching pro Gratuit

Quelle est la date de versement de la prime de 100 € pour soutenir le pouvoir d’achat ?

La prime qui a été nouvellement mise en place afin d’aider les Français à lutter contre l’inflation va directement être versée sur le compte bancaire des bénéficiaires à partir du mois de septembre 2022. Presque 11 millions des bénéficiaires vont voir apparaître la prime de 100 € sur leurs relevés de compte à partir du début de la rentrée. La date du versement exacte est fixée en principe pour le deuxième semestre 2022. Pour mieux comprendre la date du versement de cette prime de 100 €, voici les détails ci-dessous :

  • Pour les bénéficiaires des minimas sociaux ainsi que les étudiants boursiers, la prime d’inflation est reçue le 15 septembre ;
  • Pour les bénéficiaires de l’ASS et de la prime mensuelle forfaitaire, le 27 septembre est la date du versement prévue ;
  • Pour ce qui est des allocataires de l’ASPA, ce sera pour le 15 octobre ;
  • Et enfin, pour les bénéficiaires de la prime d’activité, ce sera pour le 15 novembre.

Les retraités ont-ils droit à la prime de 100 € ?

Il faut savoir que même les retraités bénéficient de la prime de 100 euros afin de renforcer leur pouvoir d’achat, les seules conditions sont de percevoir les allocations de solidarité aux personnes âgées et d’être âgé de plus de 65 ans. Pour ce qui est du versement de celle-ci, il est également prévu pour le 15 octobre, à peu près à la même date que la prime de retraite allouée aux pensions modestes.

Le versement est automatique puisque c’est la Caisse nationale d’assurance vieillesse (CNAV) qui s’en chargera. Ces derniers n’auront aucune démarche administrative de plus à entreprendre pour pouvoir toucher cette prime.

LIRE  Système de santé français : protections, coûts, prise en charge

La prime de 100 euros est une aide très avantageuse pour plusieurs ménages dans le besoin, de plus elle n’est soumise à aucune restriction fiscale et elle n’est pas prise en compte pour calculer l’impôt sur le revenu ni les conditions de ressources pour recevoir d’autres aides sociales.

Les salariés et les agents publics qui reçoivent la prime de 100 euros pour améliorer leur pouvoir d’achat pourront, en revanche, retrouver cette aide mentionnée dans leurs bulletins de paie sous la mention « Indemnité inflation ».

Pour conclure, il faut savoir qu’il est possible à tout moment de contacter le service en ligne mesdroitssociaux.gouv.fr pour avoir plus d’informations sur les différentes aides gouvernementales.