Print Friendly, PDF & Email

 

C’est pas compliqué.Préparer un Projet de Transition Professionnelle (PTP). Un bon moyen de partir en formation sans débourser un centime. Un collègue a profité de la période de confinement pour se former. Pendant ce temps là c’est vous qui vous occupiez de ses dossiers. C’est le miracle du télétravail. À son retour, grâce à ses nouvelles compétences. C’est lui qui est désormais chargé de manager votre travail. Cette situation étonnante vous dérange énormément. Vous n’avez pas compté vos heures pendant les moments difficiles. Et on vous a déjà oublié.

Comment préparer un Projet de Transition Professionnelle ?

Vous pensez qu’il est temps pour vous d’améliorer votre expertise. Et plus largement de changer de domaine. Même, pourquoi pas, préparer un concours ou un examen. Pour que tout soit fait dans les règles. Votre employeur doit être informé de votre projet avant le début de la formation. Pour bénéficier de l’ex Congé Individuel de Formation (CIF). Nouvellement appeler Projet de Transition Professionnelle. Vous devez nécessairement respecter un certain nombre de conditions.

Quels sont les délais et les conditions à respecter pour partir en formation ?

Selon votre cas les délais à respecter ne sont pas les mêmes.

Supposons que vous êtes en CDI ou CDI intérimaire.

  • Vous devrez faire parvenir votre courrier 4 mois minimum avant le début de la formation. Si votre formation s’étend jusqu’à 6 mois ou plus.
  • En cas de formation de moins de 6 mois ou à temps partiel. Alors deux mois minimum suffiront.

Maintenant imaginons que vous êtes en CDD.

  • Votre demande doit être faite pendant la durée de votre contrat. En respectant un délai de 3 mois.
  • Si vous prévoyez une formation après la fin de contrat. Bien sûr vous n’avez aucune demande à faire à votre employeur. Cependant votre demande doit parvenir à la CPIR alors que vous êtes encore sous contrat. Et cela pour une formation qui démarrera jusqu’à 6 mois après la fin de votre contrat.
LIRE  Comment rédiger un compte rendu pertinent ?

Si vous n’êtes pas en CDD, mais travailleur intérimaire. Votre demande est à adresser à l’agence de travail temporaire qui vous emploie

Ma demande peut-elle être refusé ?

En CDI, votre employeur dispose d’un délai d’un mois maximum pour vous répondre. Sans réponse de sa part. Votre demande est considérée comme acceptée. À condition que la demande lui soit parvenue dans les temps. Puis que votre demande soit complète et que vous ayez l’ancienneté suffisante (24 mois).

Votre employeur peut aussi décider de reporter votre formation. Trois motifs peuvent être invoqués.

  • Vous travaillez dans une structure de 100 salariés et plus. 2 % des employés sont déjà en Projet de Transition Professsionnelle. Vous devrez attendre votre tour. Vous êtes mis sur liste d’attente.
  • Vous travaillez dans une structure de moins de 100 salariés. Un collègue est en PTP. Vous devrez attendre qu’il revienne de formation. Une seule personne sur la même période peut être en PTP.
  • Votre absence peut porter préjudice à la bonne marche de l’entreprise. Pour raison de service votre demande peut être reporter jusqu’à 9 mois.

Attention 9 mois à partir de la date de début de la formation, prévu au départ. Et non pas à partir de la date de votre demande. Dans ce cas-là, ne perdez pas de temps. Envoyer un nouveau courrier avec de nouvelles dates.

En tant qu’intérimaire, l’entreprise de travail temporaire ne peut pas différer votre projet. À part si le début de la formation et votre demande parviennent au cours d’une même mission. Mais dans ce cas là aussi. Si vous voulez partir en formation pour plus de 1200 heures. Ou pour obtenir une nouvelle qualification. La formation ne peut être reporter.

LIRE  Rappel des grandes lignes de la cybercourtoisie

Lettre pour informer votre employeur de votre Projet de Transition Professionnelle

Votre courrier est à envoyer en lettre recommandée avec accusé de réception. Cela vous évitera bien des problèmes. IL doit contenir plusieurs informations essentielles :

  • La date et la durée de la formation.
  • Le nom et le contenu de cette formation.
  • Les coordonnés et le nom de l’organisme qui dispense cette formation.

Une fois l’accord préalable de votre patron obtenu. Vous pourrez vous occuper du courrier à adresser à la commission paritaire interprofessionnelle pour le financement.

Exemple type de demande pour un Projet de Transition Professionnelle

N’oubliez pas de préciser que vous faites votre demande. Sous réserve de trouver une place au sein d’un organisme de formations. Et de l’acceptation du financement de votre Projet de Transition par la CPIR de Transitions Pro de votre région. Ceci vous permettra de pouvoir rester à votre poste, en cas de refus de financement.

 

Nom Prénom

Votre adresse

Code postal Ville

 

 (Nom de l’entreprise)

À l’attention de (Monsieur, Madame)

Adresse de l’entreprise

À (Ville), le (date)

 

Objet : Demande d’autorisation d’absence dans le cadre d’un

Projet de Transition Professionnelle

 

(Monsieur), (Madame),

Travailleur au sein de notre groupe depuis maintenant 10 ans. J’ai pour charge la gestion de notre parc informatique. Bien qu’officiellement, je sois simplement opérateur de saisie.

Après cette longue période. J’éprouve le besoin de m’engager dans une formation qualifiante pour me perfectionner. Et je l’espère, faire évoluer mon statut.

C’est dans cet esprit que j’ai retenu la formation « Technicien Assistant Informatique ». Dispensé par « Nom et adresse de l’organisme de formation » et en parfaite adéquation avec mon Projet de Transition Professionnelle.

LIRE  Les meilleures formules de politesse pour vos mails

Cette formation se déroulera du 30/11/2020 au 02/02/2021 sur une durée de 168 heures. J’ai donc l’honneur, avec ce courrier, de vous demander une autorisation d’absence pour cette période.

Je formule cette demande sous réserve de la confirmation de mon admission par l’organisme de formation et du financement de mon projet par la CPIR de Transitions Pro « Nom de votre Région ».

Vous remerciant par avance pour toute l’attention que vous voudrez bien apporter à ma demande. Et restant bien sûr disponible pour en discuter. Je vous prie d’agréer (Monsieur, Madame,) l’expression de mes salutations distinguées.

 

Nom Prénom

Signature