Le temps où les clients d’une banque se contentaient juste d’y mettre leur argent ou de faire des prêts est révolu. Aujourd’hui, rien qu’en achetant des parts d’une banque, il est possible de pouvoir faire partie des décisionnaires de celle-ci.

Par contre, ce n’est pas n’importe quelle banque qui offre cette possibilité à ses clients, ce sont surtout les banques mutualistes, comme la Banque Populaire, chez qui on peut passer d’un simple client à un sociétaire. Nous allons voir, dans cet article, comment faire pour devenir sociétaire et surtout, quels sont les avantages à le faire !

Le sociétaire, un client pas comme les autres !

Un sociétaire est tout simplement un client souscripteur à un contrat bancaire qui possède des parts sociales de sa banque. Ce sont généralement les banques mutualistes qui proposent à leurs clients de devenir sociétaires, et ce, en achetant des parts sociales de celles-ci.

Un sociétaire peut aussi être un adhérent s’il cotise pour un contrat d’adhésion à une des nombreuses banques mutualistes que l’on trouve en France. Pour acheter des parts sociales et devenir sociétaire dans une banque, il faut, avant tout, être une personne physique ou morale pour pouvoir participer aux votes et aux prises de décisions.

Par contre, ce n’est pas parce qu’un sociétaire possède plusieurs parts sociales que ça lui donne plus d’importance pour les prises de décisions. Pour chaque sociétaire, c’est une voix, pas plus. Ce statut a été créé pour permettre aux clients des banques de pouvoir la gérer, l’organiser ou encore la structurer, ensemble, d’un commun accord. En échange, chacun des sociétaires recevra une rémunération chaque année et profitera de certains avantages sur les services et les produits proposés par la banque.

LIRE  Qu’est-ce que le prélèvement à la source ?

Pourquoi devenir sociétaire à la Banque populaire ?

Devenir sociétaire, c’est, avant tout, être capable de financer l’économie locale et régionale, mais aussi, pouvoir être plus impliqué dans les décisions de sa banque. Être sociétaire chez la Banque Populaire représente plusieurs avantages :

  • en devenant sociétaire, on devient copropriétaire de la banque, avec tous les autres sociétaires. En plus, la Banque populaire ne possède pas d’actionnaires, ce qui fait qu’elle n’a pas d’action en Bourse ;
  • les parts achetées peuvent permettre à la banque de financer plus de projets et donc, d’améliorer l’économie locale ;
  • l’argent déposé peut être utilisé pour le financement de divers projets du territoire. C’est ce qu’on appelle le circuit court de l’argent, où la totalité des épargnes qui sont collectées sont utilisées pour financer des projets localement ;
  • les sociétaires ont leurs propres réunions et peuvent voter pour choisir leurs futurs représentants. Ils peuvent aussi parler des choix qui ont été faits par les gérants et leur poser des questions ;
  • avec l’engagement des sociétaires, la banque pourra s’ancrer plus confortablement dans la région et ainsi, maintenir les emplois dans certaines zones rurales. C’est une façon comme une autre de valoriser les fournisseurs de sa région, recruter localement et ne pas délocaliser son activité ;
  • devenir sociétaire, c’est aussi permettre à sa banque de s’engager auprès d’associations qui ont un rapport avec l’entrepreneuriat, l’éducation ou encore la culture. Ces associations pourront même obtenir des subventions.

En conclusion, la Banque populaire permet à ses sociétaires d’être tout aussi utile à la communauté qu’à la banque elle-même.

LIRE  Comment devenir client sociétaire ?

Comment devenir sociétaire d’une banque ?

Devenir sociétaire de sa banque est beaucoup plus facile qu’on ne le croit. Il faut, bien évidemment, être déjà client auprès de la banque de notre choix et acheter des parts sociales de la banque. On doit posséder une ou plusieurs parts sociales d’une valeur de 1,50 à 450 euros.

Mais la plupart du temps, les parts sociales d’une banque coûtent, en moyenne, 20 euros, pas plus ! En règle générale, on ne peut pas souscrire à un nombre illimité de parts. Selon les établissements bancaires, la limite de parts à acheter peut varier entre 200 et 100 000 euros. En ce qui concerne la Banque populaire, c’est lorsqu’on bénéficie d’un crédit que la banque va inscrire des parts sociales à ses clients en leur faveur.

La Banque populaire donne aussi la possibilité à ses clients de choisir le nombre de parts sociales qu’ils veulent acheter. Il faudra juste se rendre à son agence ou à l’agence régionale de sa banque.

Il est important de préciser que n’importe qui peut devenir sociétaire dans une banque. C’est même un geste qui est encouragé, parce que c’est, avant tout, un geste militant et que cela permet de prendre des décisions importantes pour sa banque.