Print Friendly, PDF & Email

Inspirante histoire que celle d’Awa, qui n’a pas hésité à quitter son emploi de chargée administrative au sein de l’Ambassade du Mali pour entreprendre une formation avec l’IFOCOP et se préparer pour son nouveau métier : contrôleur de gestion.

« S’il y a bien une chose que la vie m’a enseignée, c’est qu’il ne faut jamais cesser de se battre ». Awa Niaré, trente ans, est une jeune femme audacieuse. Passée par les bancs de l’IFOCOP pour se former au métier de Contrôleur de gestion, son témoignage révèle du parcours du combattant et devrait vous offrir un bon bol d’optimisme si vous envisagez, comme elle, une reconversion professionnelle. 

Les premiers pas 

Déjà diplômée en Gestion commerciale (BAC+3), Awa était encore en poste il y a 3 ans au sein de l’Ambassade du Mali en tant qu’Attachée administrative. Un quotidien professionnel trop routinier qu’elle estime par ailleurs trop éloigné de sa formation initiale, qu’elle envisage déjà à l’époque de renforcer sur son flanc comptable pour évoluer d’un point de vue professionnel. Elle se renseigne auprès de Pôle Emploi et contacte en parallèle le centre IFOCOP de Melun. Très vite, Awa s’aperçoit qu’avec son

Poursuivre la lecture de l'article sur le site d'origine →

LIRE  Facebook : « faux amis », vrai manquement à l’obligation de confidentialité