Print Friendly, PDF & Email

Il est important de savoir bien écrire au travail et d’éviter les fautes ainsi que les mauvaises formulations. Pour ce faire, la meilleure solution est de prendre le temps de se relire après avoir fini sa rédaction. Bien qu’il s’agisse le plus souvent d’une étape négligée, elle joue un rôle capital dans la qualité du texte final. Voici quelques conseils pour bien se relire.

Relire pour le texte

Il s’agit ici de relire de manière globale dans un premier temps. Ce sera l’occasion de vous remettre en tête le texte dans sa globalité et de vérifier la pertinence des différentes idées ainsi que l’organisation de celles-ci. C’est généralement ce qu’on appelle la lecture de fond et elle permet de s’assurer que le texte fait sens.

La relecture des phrases

Après avoir lu l’ensemble du texte, vous devrez passer à la lecture des phrases. Cette étape a pour but de clarifier les différentes phrases tout en apportant des améliorations aux expressions utilisées.

Vous allez donc prêter attention à la structure de vos phrases et essayez de limiter les phrases trop longues. L’idéal serait d’avoir des phrases comprenant entre 15 à 20 mots au maximum. Lorsque la phase compte plus de 30 mots, elle devient difficile à lire et à comprendre.

Alors lorsque vous êtes face à des phrases longues pendant votre relecture, vous avez deux options. La première est de scinder la phrase en deux. La seconde est de recourir aux connecteurs logiques aussi appelés « mots outils » afin de créer une cohérence entre vos phrases.

LIRE  Comment améliorer rapidement l’orthographe de vos documents, découverte du logiciel Antidote.

Par ailleurs, il est conseillé d’éviter les phrases passives et de privilégier la voix active.

Vérifier l’usage des mots

Vous devez également vous assurer que vous avez utilisé les mots qu’il faut à la place qu’il faut. Ici, il est impératif d’utiliser un vocabulaire propre au domaine professionnel. En ce sens, vous devez utiliser les mots liés à votre domaine d’activité. Toutefois, vous devez miser sur les mots connus, courts et explicites.

Sachez que les mots simples et faciles à comprendre rendent le message à transmettre plus précis. Vous serez donc sûr que les lecteurs vont facilement comprendre votre texte. Par contre, lorsque vous utilisez des mots longs ou rares, la lisibilité sera profondément affectée.

Aussi, pensez à mettre les mots les plus essentiels en début de phrase. Des études ont prouvé que les lecteurs retiennent plus les mots en début de phrase.

Relire pour les normes et conventions

Vous devez faire de votre mieux pour corriger les accords grammaticaux, les erreurs d’orthographe, les accents ainsi que la ponctuation. En effet, les études déjà citées ont démontré que l’orthographe est discriminatoire. Autrement dit, vous risquez d’être mal jugé ou mal perçu par vos lecteurs si votre texte comprend des fautes.

Autre option, vous basez sur les logiciels de correction afin de remédier à certaines erreurs. Cependant, il faut les utiliser avec un grand discernement car ils peuvent présenter des limites en termes de syntaxe ou de grammaire. De ce fait, il ne faut pas entièrement leur faire confiance.

Enfin, lisez votre texte à voix haute afin de pouvoir détecter les phrases qui sonnent mal, les répétitions ainsi que les problèmes de syntaxe.

LIRE  Découverte du Logiciel de Retouche Orthographique Cordial Pro.